/!\ forum interdit aux moins de 16 ans /!\

 

Partagez | 
 

 (X) Rencontre de génies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

High Five - Leader

○ Feat. : Hero JaeJoong

Message Sujet : (X) Rencontre de génies
Sam 2 Juin - 22:42


Kyo Miyake & Ki Hyung Kim

Bar le Velvet ; 08 Octobre 2011 à 22h00

Entre eux il n’y avait rien de plus que ce qu’ils savaient du bouche à oreille. L’un connaissait le leader du High Five. L’autre savait que cet étudiant des plus normaux était en fait un véritable génie, quelqu’un de tout aussi brillant que lui. Une personne rare qu’il avait longtemps cherchée, en vain. Du moins jusqu’à ce jour.
Ki Hyung avait tout prévu : cela faisait bien longtemps qu’il guettait le moment propice à l’exécution de son plan. Il avait attendu dans le couloir menant à la bibliothèque pendant plusieurs heures.
Le bel héritier n’était pas un homme patient en règle générale, mais savait faire preuve d’une grande capacité concernant la matière lorsqu’il s’agissait d’atteindre son objectif.

Lorsqu’à six heures, heure de fermeture, il vit la silhouette élancé du jeune Kyo Miyake sortir, il l’avait alors interpellé. Dos au mur, une jambe appuyée sur ce dernier, et les bras croisés sur son torse, le leader du High Five l’avait toisé de son air le plus séducteur. Il ne savait pas alors les penchants de sa proie, mais cette posture lui donnait un air qui intimidait et mettait en confiance à la fois. Le garçon l’avait dévisagé avec surprise, après tout, ils ne se connaissaient pas. Tirant de la poche intérieure de sa veste une petite carte de visite plastifiée de couleur rouge sang, l’héritier s’était approché de l’étudiant en architecture, lui avait offert la précieuse carte VIP du Velvet, et lui avait glissé d’une voix suave « Il y’a quelque chose chez toi qui m’intéresse énormément, j’espère que tu accepteras mon invitation. Rejoins-moi ce soir à cette adresse, j’y serai toute la nuit ».

Sur ce, il était partit. Fier de son intervention, Ki Hyung était directement retourné à sa chambre afin de se préparer pour le soir. Il devait être impeccable afin de convaincre le jeune Miyake de rejoindre ses rangs. Bien sûr, ce dernier suivait alors des études d’architecte. Autant dire que la finance et les sciences politiques ne le concernaient pas plus que cela. Mais Ki Hyung été confiant : un rôle aussi important que celui qu’il s’apprêtait à proposer au sein de l’empire Kim ne se refusait pas. Le salaire, le prestige, les portes que cela pouvait ouvrir dans l’avenir. A la seule évocation de son nom, dans n’importe quel milieu, Kyo pourrait tout obtenir. Ou tout perdre. Car s’il était évidemment prêt à lui faire la plus belle proposition de sa vie, Ki Hyung n’était pas le genre d’homme à qui l’on pouvait facilement dire non, et le jeune homme était prêt à tout pour posséder à ses côtés une pareille intelligence. Qu’importe le moyen dont il devrait user, il devait parvenir à ses fins car aucun autre étudiant de cette faculté dite de renommée ne pouvait l’égaler.

Une fois sur son trente-et-un, vêtue d’un pantalon moulant de costume noir et d’une chemise bleu qu’il avait laissé ouverte dans un souci de détendre l’atmosphère ainsi que son invité, Ki Hyung monta au volant de son Audi R8 qu’il conduisit en trombe jusqu’au Velvet. A peine arrivé devant la longue file d’attente, des petits cris admiratifs se firent entendre parmi la gente masculine. Après tout cet endroit lui appartenait, et au-delà de son rang, il était une figure reconnu pour être plusieurs fois intervenu à la télévision et pour avoir été élu par un célèbre magazine le célibataire le plus prisé de l’année. Il ne décrocha pas un regard vers ceux qui l’interpellaient, se contentant de tracer sa route jusqu’à l’étage accompagné d’un vigil.
Enfin confortablement installé devant la grande baie vitrée donnant sur la piste, il scruta du regard la pièce du bas dans l’espoir de voir arriver son « poulain ». Voyant sans être vu, il jouissait alors d’un confort inexplicable. Il attendit, encore et encore. Bientôt, le long défilé des cocktails ne suffit plus à calmer son excitation. Tournant en rond, il soupira en maudissant intérieurement le jeune homme qui lui avait fait faux bond. Au même instant, celui-ci entra dans la pièce.



Dernière édition par Ki Hyung Kim le Dim 22 Juil - 17:41, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Étudiant

○ Feat. : Kazuya Kamenashi

Message Sujet : Re: (X) Rencontre de génies
Dim 3 Juin - 1:11

C'était un jour comme les autres. Rien ne laissait pressentir que pourtant cette journée n'allait pas être si banale que ça. Comme à son habitude Kyo s'était rendu à la bibliothèque après les cours pour étudier. Bien souvent il y restait plusieurs heures jusqu'à la fermeture. Cet endroit était calme et cela lui plaisait particulièrement. De toute façon, en général Kyo aimait tout ce qui était bénéfique pour ses études. Il ne s'imaginait même pas que quelqu'un de particulièrement important était en train de l'attendre à la sortie.

Après avoir bien potassé ses bouquins, l'annonce de la fermeture se fit entendre. Kyo remballa alors ses affaires et s'apprêtait à rentrer chez lui lorsqu'une voix dans son dos l'interpella. Il se retourna aussitôt pour voir qui était cette personne qui le hélait. Il resta figé pendant quelques secondes. Sur le coup il crut avoir une hallucination. Mais c'était bien réel : Ki Hyung Kim, l'éminent chef du High Five, se tenait devant lui. Il avait entendu beaucoup de choses au sujet de ce Ki Hyung et pour le peu qu'il en savait sur lui, il ne l'aimait pas beaucoup. Surtout que pour une raison inconnue Kyo avait appris que Ki Hyung avait interdit à quiconque de lui faire du mal malgré le fait qu'il s'était interposé à plusieurs reprises pour défendre des boursiers. C'était la première fois qu'il le voyait en chair et en os. Kyo s'était toujours demandé pourquoi cette protection alors qu'ils ne s'étaient jamais adressés la parole. La seule raison qui lui semblait possible c'était que Ki Hyung voulait sûrement régler cela lui-même. Et voilà que maintenant il était là et avait le regard tourné vers lui. Impossible d'aller se cacher dans un coin loin d'ici. Il n'avait d'autre choix que l'affronter. Il ravala sa salive et s'avança vers le chef du High Five pour arriver à sa hauteur.

Encore une fois il se demandait s'il n'était pas en train d'halluciner, mais il avait l'impression que Ki Hyung le toisait avec un regard particulièrement séducteur. Cela l’inquiéta encore davantage. Il lui remit alors une carte de visite rouge sur laquelle il était inscrit « Velvet ». Kyo en avait vaguement entendu parler. Il s'agissait du nouveau club à la mode, celui du High Five. Ce genre d'endroit ne l'intéressait absolument pas et détestait ne serait-ce que l'idée de devoir y mettre les pieds. Ki Hyung daigna enfin lui expliquer à haute voix pourquoi il l'avait appelé. Il lui dit qu'il y avait quelque chose chez lui qui l'intéressait et l'invita le soir-même au bar pour en discuter. Puis il repartit aussitôt.

Kyo resta une nouvelle fois figé pendant plusieurs secondes. Il essayait de réaliser ce qu'il venait de se produire. Ki Hyung dans une position particulièrement aguicheuse et avec une voix suave l'avait invité à le retrouver dans un bar parce qu'il l'intéressait... ? Il chercha dans son esprit ce qui pouvait bien intéresser Ki Hyung chez lui. Selon lui, il était tout ce qu'il y avait de plus banal. Et cette attitude qu'il avait... C'était bizarre. Ki Hyung était connu pour s'afficher avec les plus jolies filles de la ville, il n'était sûrement pas attiré par les hommes. Mais on aurait pourtant dit qu'il était en train de le draguer. A moins qu'il ait appris par hasard que Kyo était gay et avait décidé de s'amuser avec lui à ses dépens ? C'était de cette façon qu'il comptait lui faire payer le fait d'avoir défendu les boursiers ? Un immense stress s'empara du corps entier de Kyo. Alors qu'il rentrait chez lui en marchant avec hâte, il ne cessait de se répéter « mais qu'est-ce que je vais faire, mais qu'est-ce que je vais faire, mais qu'est-ce que je vais faiiiiire... ».

Arrivé dans sa chambre, il ferma la porte, jeta son sac à terre et se laissa tomber sur le lit. Lui qui avait tout fait pour avoir une scolarité tranquille et passer le plus inaperçu possible, voilà que le chef du High Five en personne était venu le chercher dans le but de faire on ne sait quoi. Son cœur battait à tout rompre. Il ne s'en était pas rendu compte sur le coup, trop intimidé et apeuré, mais comme il l'avait entendu dire, Ki Hyung était vraiment très beau. Comment quelqu'un avec un tel physique pouvait avoir une personnalité aussi exécrable ? Il prit son oreiller et s'enfouit la tête à l'intérieur. Mais que lui réservait-il ? Kyo n'avait pas du tout envie d'aller au rendez-vous que lui avait fixé Ki Hyung, et l'endroit choisi ne l’enchantait absolument pas. Il sentait que s'il allait là-bas quelque chose d'horrible allait lui tomber dessus. Mais avait-il le choix ? Refuser l'invitation ce serait défier directement le chef du High Five, et là il serait dans une situation encore bien pire que celle dans laquelle il se trouvait déjà. Il fallait qu'il y aille, il n'avait pas le choix. A contrecoeur, Kyo commença à chercher les vêtements qu'il pourrait mettre pour aller au Velvet. C'était un club sélect, il fallait être bien habillé pour pouvoir y entrer, même avec une carte VIP. Pour les vêtements classes, ce n'était pas un problème il en avait toute une armoire. Après tout, quitte à se faire lyncher en public autant être bien habillé. Kyo avait tout de même sa fierté. Peu importe ce qui se passerait là-bas ce soir il ne se laisserait pas faire non plus. Mais même avec toute la bonne volonté du monde, pourrait-il faire quelque chose s'il se retrouvait seul contre tous ? Décidément il n'avait vraiment, mais vraiment pas du tout envie d'y aller.

Après avoir choisi une tenue qui lui plaisait il monta au volant de sa voiture et prit la direction du Velvet. Il y avait foule devant l'entrée. Ces endroits bruyants, remplis de monde, n'étaient vraiment pas à son goût. Ca lui rappelait trop la folie des grandes villes aux heures de pointe qu'il faisait tout pour fuir. Il prit son courage à deux mains et se fraya un passage jusqu'à l'entrée où il présenta la carte que lui avait donné Ki Hyung. Jusqu'au dernier moment il avait hésité à venir. Cela devait déjà faire un bon moment que le propriétaire des lieux devait être arrivé. Il allait sans aucun doute se faire taper sur les doigts pour arriver avec autant de retard. Peu importe. Il assumerait, il se battrait jusqu'au bout. Il n'allait pas laisser cet enfoiré faire sa loi.

Après avoir inspecté la carte, le vigile le laissa entrer. Déjà qu'il trouvait qu'il y avait du monde à l'extérieur, il était loin de se douter que c'était encore pire à l'intérieur. Quelle foule ! Il essayait de repérer Ki Hyung au milieu de tout ce beau monde mais il ne l'apercevait pas. Alors qu'il balayait la salle du regard, il se fit aborder par plusieurs jolies demoiselles. Kyo les rembarra gentiment. Il ne comprenait pas pourquoi les femmes le trouvaient tant que ça à leur goût. Lui se trouvait banal, mais apparemment aux yeux des autres il était plutôt mignon, voire même très beau. Mais malheureusement pour lui, c'était toujours des filles qui venaient l'accoster et évidemment elles ne l'intéressaient absolument pas. De toute façon il n'était pas venu là pour ça, il voulait vite trouver Ki Hyung, subir ce qu'il allait avoir à subir et rentrer chez lui, loin de tout ce boucan. Il repéra un vigile près du bar et lui demanda où il pouvait trouver Ki Hyung Kim tout en lui montrant la fameuse carte rouge. Il lui indiqua alors l'entrée VIP et lui dit d'aller dans la pièce au fond du couloir après les escaliers. Arrivé devant cette porte, il remarqua qu'elle était légèrement entrouverte. Après avoir hésité quelques secondes, il la poussa et entra. Ki Hyung était là, magnifiquement bien habillé, le coude posé sur le rebord de la baie vitrée qui donnait sur le club. Sur le moment, il fut légèrement intimidé par sa beauté. Le chef du High Five tournait le dos à Kyo et ne l'avait pas entendu entrer. Maintenant qu'il était là il ne pouvait plus faire marche arrière. Il prit son courage à deux mains, et après s'être légèrement raclé la gorge il dit à voix haute :

« Tu m'as demandé de venir, je suis là. Qu'est-ce que tu me veux ? »

Kyo le toisait avec un air de défi, montrant qu'il était prêt à en découdre s'il le fallait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

High Five - Leader

○ Feat. : Hero JaeJoong

Message Sujet : Re: (X) Rencontre de génies
Dim 3 Juin - 22:48

Surpris dans son observation de la foule en bas par un raclement de gorge, Ki Hyung détourna lentement la tête vers le nouveau venu. Ce dernier magnifiquement vêtu prenait bien garde à paraître la tête haute et dit d’une voix assurée :
« Tu m'as demandé de venir, je suis là. Qu'est-ce que tu me veux ? »
Il n’avait pas froid aux yeux, et était prêt à encaisser n’importe quelle revendication du leader du High Five. Ki Hyung aimait cela. En théorie, d’habitude, il n’aimait pas que son interlocuteur se montre si confiant face à la lui, mais pour Kyo qu’il envisageait comme son futur associé, le jeune homme ne put que se délecter de ce trait de caractère commun et bien utile dans le cadre du travail.

S’approchant avec une lenteur bien calculée, il joignit son index et son majeur afin de faire signe au vigil d’approcher.


- « Je souhaite m’entretenir en privé avec cet homme, fait en sorte que nous ne soyons pas déranger par les… visites habituelles ce soir. »


L’homme en costume cravate acquiesça et dans le même temps quitta la pièce avant de refermer la porte derrière lui. Ramenant enfin son attention à son invité, Ki Hyung lui désigna un fauteuil de cuir de la main. Le garçon comprit son geste et vint s’assoir tandis que le leader du High Five partit dans la direction opposé puis en ramena deux verres et une bouteille d’un très grand cru de douze ans d’âge avant de prendre place à son tour dans le fauteuil face à celui de Kyo.
Il lui tendit un sourire à la fois provocateur et amusé avant d’enfin daigner lui répondre.


- « Tout d’abord je te remercie d’être venu, cela compte beaucoup pour moi. Pour ce qui est de la raison de mon invitation je ne vais pas m’étendre plus longtemps. »


Servant d’une main la précieuse boisson dans chacun des verres, le bel héritier tendit le premier verre à Kyo avant de se saisir du sien et d’en déguster une première gorgée.
Cela fait, il plongea son regard dans celui du futur architecte à ses côtés.


- « J’ai cru comprendre par certains échos que tu possédais des capacités intellectuelles plutôt étonnantes Miyake… Et puisque nous devons en venir aux faits, tes aptitudes m’intéressent beaucoup »
. Il se tue un instant le temps de reprendre une gorgée de vin, puis continua : « Alors Miyake, dans quel cursus étudies-tu ? »

Ki Hyung le savait bien, mais il était évident qu’il valait mieux simplifier les choses entre eux, faire en sorte qu’un véritable échange s’impose. Le leader du High Five attendait beaucoup de cette soirée, et de plus, il attendait beaucoup de Kyo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Étudiant

○ Feat. : Kazuya Kamenashi

Message Sujet : Re: (X) Rencontre de génies
Lun 4 Juin - 21:05

Ki Hyung commença à se rapprocher lentement de lui. Mais avant de lui expliquer la raison de son invitation, il fit d'abord signe au vigile qu'il désirait rester seul pour avoir une discussion privée avec son invité et qu'il ne voulait pas être dérangé par les visites habituelles. Kyo se demanda pourquoi Ki Hyung mettait des pincettes pour parler de visiteurs habituels, enfin, il faudrait sûrement plutôt dire « visiteuses ». Décidément, ce qu'il avait entendu dire au sujet du chef du High Five se confirmait petit à petit. Kyo n'aimait vraiment pas ce personnage, et le fait qu'il désirait avoir une discussion en privé avec lui ne le rassurait pas vraiment. Ki Hyung ne daignait toujours pas déserrer les dents. Il se contenta de désigner d'un geste de la main un fauteuil en guise d'invitation à s'asseoir. Mieux valait ne pas broncher tant qu'il ne savait pas pourquoi on l'avait fait venir. Il s'exécuta et prit place dans le fauteuil en cuir. Puis Ki Hyung fit de même après avoir apporté une bouteille de vin. Il adressa alors un sourire provocateur et amusé à Kyo. Cette attitude ne plaisait pas au jeune étudiant. Qu'y avait-il de si amusant ? Cela ne laissait rien présager de bon.

Il avait hâte que cette soirée se termine. Mais à sa surprise, lorsque Ki Hyung eut enfin la « gentillesse » de bien vouloir ouvrir la bouche, il se montra très poli, le remerciant même d'être venu. Ça alors. Lui qui s'attendait à un sermon pour son retard... Figé par ce rebondissement inattendu, il resta tétanisé pendant quelques secondes, le temps que Ki Hyung leur verse à chacun un verre. Que fallait-il comprendre par cette soudaine politesse ? Il s'amusait sûrement à ses dépens avant de lui faire vivre un enfer. S'il avait vraiment voulu être poli, il aurait dû lui infliger sa punition tout de suite, histoire d'en finir vite. Même si Kyo se montrait sûr de lui, il n'était pas particulièrement rassuré. Mais il était hors de question de laisser quoique ce soit transparaître. Il ne voulait pas s'écraser devant ce tyran.

C'est alors qu'il lui tendit un verre de vin. Kyo s'en saisit mais hésita tout d'un coup à y goûter. Et si Ki Hyung avait mis une substance bizarre dans le vin ? Pour le droguer ou autre chose de pas très rassurant. Mais au même moment, Ki Hyung avala quelques gorgées de ce grand cru qu'il avait amené. Donc non, apparemment le vin était sans danger. Alors... était-ce dans son verre qu'il lui avait mis quelque chose ? Kyo commençait à frôler la paranoïa. Il fixait son verre comme s'il attendait qu'il lui réponde quelque chose. Lorsqu'il se rendit compte de ce qu'il était en train de faire il se trouva bien ridicule. Comme si un verre allait lui dire « Bois-moi ». On n'était pas dans Alice au Pays des Merveilles ici, vu l'ambiance qui régnait de l'autre côté de la baie vitrée, ça c'était sûr et certain. Mais Kyo avait peur que s'il ne goûtait pas au verre qu'on venait de lui servir cela passe pour une impolitesse, ce qui énerverait sans aucun doute Ki Hyung. Mieux valait ne pas tenter le diable. Il prit son courage à deux mains et en avala quelques gorgées. Le vin était vraiment délicieux. Il s'y connaissait un peu et pouvait sentir qu'il s'agissait d'un grand cru d'au moins dix ans d'âge. Même si Ki Hyung était un despote, il avait l'air d'apprécier les bonnes choses et ne se serait sûrement pas attaqué à un vin de si bonne qualité. Il laissa tomber la thèse de l'empoisonnement et posa le verre sur la table basse qui les séparait.

Il se dit que c'était vraiment incroyable toutes les pensées qui pouvaient traverser notre esprit en une fraction de seconde. Alors qu'il leva les yeux vers son hôte, il fut surpris de tout de suite croiser son regard. Ki Hyung commença alors enfin à lui donner des brides d'explication quant à sa convocation au Velvet. On lui avait parlé de lui, en bien apparemment. Il lui apprit donc qu'il était intéressé par ses aptitudes intellectuelles. Kyo n'allait pas le nier, il savait qu'il était un garçon brillant. C'était même pour cette raison qu'il savait qu'il réussirait ses études d'architecte. Mais en quoi ses compétences intellectuelles pouvaient-elles avoir de l'intérêt pour Ki Hyung ? Cela avait commencé à attiser sa curiosité. Il avait maintenant hâte d'en savoir davantage car apparemment on ne l'avait pas fait venir pour recevoir une punition. Un léger sentiment de soulagement s'empara soudain de lui. Mais il restait tout de même sur ses gardes. Après tout il était face à Ki Hyung Kim, ce n'était pas n'importe qui. Le leader lui demanda alors ce qu'il faisait comme études. Cette question le surprit au plus au point. Kyo était certain que quelqu'un d'aussi important que ce Ki Hyung faisait des recherches préalables quant aux personnes qu'il invitait en tête en tête, sans la protection d'un seul garde du corps. La seule réponse qu'il décida d'apporter à sa question fut...

« Tu es Ki Hyung Kim non ? T'as bien été capable de m'appeler par mon nom tout à l'heure devant la bibliothèque, tu dois bien connaître le cursus que je suis. T'es pas le genre de mec à convoquer des gens sans t'être renseigné sur eux avant. »

Il ne cherchait pas à le provoquer mais c'était plus fort que lui. Il n'avait vraiment aucune estime pour cet être tyrannique qui prenait plaisir à embêter les plus faibles. Il ne se laisserait pas écraser par quelqu'un d'aussi vil que ce Ki Hyung Kim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

High Five - Leader

○ Feat. : Hero JaeJoong

Message Sujet : Re: (X) Rencontre de génies
Jeu 7 Juin - 23:57

Ki Hyung n’avait pas pour habitude de tolérer l’arrogance, du moins, il ne supportait pas qu’on lui réponde. Pourtant, avec Kyo, tout était en proie à faire exception. Souriant légèrement, le bel héritier s’adossa plus confortablement dans son fauteuil, un air satisfait marqué sur son visage.

Amusé il lui répondit :

- « Je pensais simplement pouvoir faire connaissance avec toi de façon classique, mais apparemment on ne peut rien te cacher. »

Faisant tourner son verre dans sa main, le jeune homme se délecta de la couleur de la robe du vin dont il s’abreuvait avant d’en finir le contenu et de poser le récipient vide sur le guéridon.
Se relevant il traversa la pièce jusqu’à la grande baie vitrée, tournant alors le dos à Kyo.
Il était à la fois amusé de la réaction du bel architecte, mais d’un autre côté, Ki Hyung restait sur ses gardes. Il était là en présence d’un homme tout aussi malin que lui et peu enclin à se précipiter dans les pièges grossier dont il se délectait sur certains de ses partenaires financiers.
A bien il réfléchir, il fallait user d’un maximum de tact afin de prouver à son hôte que l’offre qu’il s’apprêtait à lui faire était des plus bénéfiques.
Prenant une longue inspiration, le leader du high five se retourna enfin vers Kyo, adossé à la vitre. Il déboutonna d’un doigt les trois premiers boutons de sa chemise dans le but de se montrer décontracter et donc de mettre en confiance le jeune homme face à lui.
Sexy au possible, il se passa une main dans les cheveux avant de mettre ces dernières dans ses poches.


- « Bon… Puisque tu sembles croire que je sais tout de toi, je vais donc me présenter de façon à équilibrer un peu les choses. Mon nom est donc Ki Hyung Kim, mais ça tu le sais déjà. Je suis le seul héritier d’un des plus importants piliers de l’économie asiatique, et je suis actuellement en troisième année dans la section Science Politique. Mes hobbies sont les échecs, le poker, et le tir en stand. Enfin, je suis aussi le leader de la petite organisation de Jing Ying connue sous le nom de High Five. »

Tirant un bel étui en argent de sa poche arrière, il ouvrit ce dernier et en tira une cigarette qu’il porta à ses lèvres avant de l’allumer au Zippo. Il tira une première bouffée, puis la main tenant l’étui encore ouvert il tandis ce dernier à Kyo :

- « T’en veux une ? »

Ce dernier refusa poliment. Il avait proposé par politesse, mais Ki Hyung s’en doutait : ce garçon avait l’air trop droit pour se permettre ce genre d’addictions sortie tout droit des endroits de la nuit.
Le High Five de ce fait tira une seconde, puis une troisième bouffée qu’il prit garde à ne pas envoyer dans la direction de son hôte, tournant la tête lorsque cela arrivait. Cela fait, il se décida à prendre le taureau par les cornes et à jouer franc jeux avec le dénommé Kyo.


- « Bon, Kyo… J’aimerai être franc avec toi et ne pas tourner autour du pot pendant un siècle. »
Tout en parlant il marcha en direction de son interlocuteur, la démarche fluide, avant de s’assoir de nouveau, jambes croisés à sa première place. «… Si je t’ai fait venir ici ce soir ce n’est pas uniquement pour parler de la pluie et du beau temps comme tu t’en doutes. La vérité c’est que dans le futur, j’aurai besoin de quelqu’un d’intelligent et d’honnête à mes côtés, d’un bras droit. De quelqu’un à qui je pourrai me fier, et il se trouve qu’en vue de tes capacités, tu as retenu mon attention pour ce poste. »[/b]

Achevant son mégot, il l’écrasa dans un cendrier à portée de main avant de se courber vers Kyo, le dos vouté en sa direction et les coudes appuyés sur ses genoux.

- « J’ai bien conscience que le travail que je t’offre ne concerne pas l’architecture en soi, seulement la voie que tu as choisie est très difficile d’accès sans piston, et justement, le poste que je t’offre sur ton CV t’ouvrira toutes les portes à l’avenir. Je suis même prêt à m’engager pour que tu rentres dans l’équipe de concepteurs du nouveau siège de la compagnie Kim à Singapour, une affaire en or.
Je ne te demande pas de renoncer à la carrière que tu as choisie, simplement d’en faire abstraction quelques temps avant ta sortie de l’école. Et puis tu sais, l’économie et les législations sont des points importants aussi pour un architecte. Je pense que mon offre n’a pour toi que des avantages. »


Le regardant profondément, Ki Hyung était pendu à ses lèvres. Non pas avide d’une réponse mais plutôt dans l’attente comme un gamin attendant de savoir la suite d’une bonne série. Kyo ne répondant pas, le leader du High Five baissa légèrement la tête vers lui.


- « Alors ? Qu’est-ce que tu en penses ? »


Dernière édition par Ki Hyung Kim le Jeu 28 Juin - 17:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Étudiant

○ Feat. : Kazuya Kamenashi

Message Sujet : Re: (X) Rencontre de génies
Mar 12 Juin - 1:54

Ki Hyung Kim avait l'air de vouloir le faire patienter encore un peu avant de lui expliquer clairement la raison de cette soudaine et complètement inattendue invitation. Soit il le faisait exprès pour jouer avec les nerfs de Kyo, ce qui correspondrait parfaitement à la nature du personnage, soit ce qu'il avait à lui annoncer était réellement important et il cherchait le meilleur moyen d'aborder le sujet afin que le futur architecte aille dans son sens. Dans tous les cas, ce dont il était certain, c'était qu'il faisait tout son possible pour contenir sa fureur intérieure. Il ne comprenait pas ce que manigançait le High Five, mais il commençait à en avoir marre de son petit jeu. Cela avait assez duré, il était temps qu'on lui fournisse une explication. Il fixait le dos de son hôte sans jamais détourner le regard une seule fois durant ces longues secondes, guettant le moindre de ses gestes.

Puis, le leader se décida enfin à lui faire face. Il déboutonna quelques boutons de sa chemise et avec un air très sexy il commença à se présenter poliment. Kyo se demandait vraiment si Ki Hyung Kim n'avait pas entendu parler de son penchant pour les hommes, parce que là son attitude provocatrice était digne d'un excellent allumeur. Mais il était tout de même connu pour être entouré des plus jolies filles de la ville... Non ça ne devait pas être ça. Ki Hyung Kim était tout sauf attiré par les hommes, c'était une évidence. Il devait agir ainsi seulement pour tenter de séduire Kyo, mais plus dans le but de lui faire gober tout ce qu'il dirait sans poser de questions plutôt que dans le but de la draguer. Oui, ça devait être ça. Lorsqu'il lui expliqua en détails qui il était, ce qui était totalement inutile étant donné que tout le monde en Asie, ou presque, avait déjà entendu parler de lui, Kyo se plut à s'imaginer des violons jouant de la musique douce aux côtés du leader. Ce qu'il disait ressemblait à un récit parfait, une vie parfaite... C'était tellement sans gêne de se vanter de cette façon. Ne pouvait-il pas arrêter deux secondes d'être autant prétentieux ? Peut-être ne s'en rendait-il même pas compte, après tout ce n'était pas vraiment le genre du tyran, mais Kyo n'aimait pas cette façon grotesque et condescendante de se présenter. Oui on le sait déjà que tu viens d'une famille de riches et que t'es le meilleur, pas la peine de le rabâcher, pensa-t-il. Puis il commença à fumer une cigarette, comme si tout était normal. Il en proposa une à Kyo qui s'empressa de refuser. Il n'était pas sujet à ce genre d'addictions inutiles.

Et, ENFIN, Ki Hyung Kim se décida à lui expliquer le pourquoi du comment de cette situation. Kyo n'en crut pas ses oreilles. En apparence il affichait une expression neutre et impassible en écoutant le discours du High Five, mais à l'intérieur il bouillonnait. Avait-il bien entendu ? Ki Hyung Kim venait de lui proposer de devenir son bras droit ? Son allié ? Etait-il conscient de la personne à qui il s'adressait en ce moment-même ? Kyo n'avait eu de cesse depuis la rentrée de s'opposer aux Elitistes qui cherchaient des noises aux boursiers, il était donc évident qu'il n'était pas du tout de son côté. Comment pouvait-il faire une telle requête à l'une des personnes qui s'opposaient le plus à lui, après le groupe des Against bien entendu. Cela n'avait pas de sens, sauf s'il voulait se tirer une balle dans le pied. Mais il resta impassible jusqu'à la fin de la longue tirade du jeune homme qui semblait bien trop confiant. Ki Hyung Kim osa même lui demander d'abandonner ses rêves d'architecte durant quelques années, en échange de quoi il se chargerait de lui trouver des projets en or. S'il s'était mieux renseigné à son sujet, il saurait que Kyo n'était pas prêt d'abandonner ses rêves de devenir architecte, même contre une grosse somme d'argent ou quoique ce soit d'autre. Etait-il vraiment sérieux où jouait-il avec lui ? Il ne savait pas comment il était censé répondre à une telle offre. En réalité il savait très bien quelle réponse lui donner mais il se questionnait quant à la manière de l'annoncer. Mais il n'eut pas le temps d'y réfléchir davantage car Ki Hyung lui demanda ce qu'il en pensait. Kyo ne put alors s'empêcher d'émettre un léger rire et de sourire en le fixant dans les yeux, un sourire assez narquois qui laissait sous-entendre quelque chose comme « nan mais qu'est-ce que tu crois faire là au juste ? ». Comment cet abruti osait-il lui faire une telle proposition, balayant les rêves du jeune homme d'un revers de bras comme s'ils ne représentaient rien ? Kyo se mit alors dans la même position que le leader en face de lui, dos courbé, jambes écartées et coudes sur les genoux. Avec un regard glacial mais toujours avec ce même sourire il commença à lui répondre.

« Dis... T'es sérieux ou tu te fous de moi ? Tu crois vraiment que j'ai envie de devenir ton bras droit ou de travailler pour toi ? T'as pas remarqué toutes les fois où je me suis opposé à tes petits toutous bien dociles ? C'est quand même évident que je cautionne pas ce que tu fais, non ? T'es qu'un pauvre gamin pourri gâté qui a eu la chance de naître dans une famille blindée de fric et qui s'amuse à torturer toutes les personnes plus faibles que lui... Si tu t'étais vraiment renseigné sur moi tu saurais que je suis pas du tout ce genre de personne, que je suis même carrément ton opposé. L'injustice et l'oppression tu vois c'est pas mon truc. Peu importe combien ce sera difficile de percer dans le monde de l'architecture, je sais que j'ai suffisamment de talent pour y arriver sans l'aide du gosse de riche prétentieux que tu es. »

Oh oh... Et merde. Son impulsivité avait encore pris le dessus. Qu'est-ce que Kyo pouvait maudire ce défaut à la noix. Autant parfois cela pouvait lui être utile, autant là il aurait mieux fait de se taire. Comment avait-il pu parler de cette façon à Ki Hyung Kim ? La première question serait peut-être même plus, où avait-il trouvé le courage nécessaire pour défier de la sorte le chef du High Five ? Quand bien même il pouvait le détester au plus haut point, il n'en restait pas moins une personne extrêmement importante et influente. C'était comme s'il venait de jeter de l'huile sur le feu. Il aurait voulu retirer ses paroles et s'exprimer d'une toute autre façon... Une façon plus... polie, oui une façon polie ça aurait été bien. Juste dire « non », s'incliner et partir aurait été la meilleure solution possible. Pourquoi avait-il fallu qu'il s'emporte comme cela ? Même s'il soutenait le regard de Ki Hyung sans s'ébranler, en gardant l'air sûr de lui qu'il avait eu lors de sa tirade, au fond de lui il ne cessait de se maudire. Il redoutait la seconde où le tyran en face de lui répondrait à sa provocation. Autant il pouvait faire preuve de courage dans certaines occasions durant quelques minutes, autant l'instant d'après il désirait juste se faire oublier le plus vite possible. Il mit toute l'énergie qu'il lui restait dans ce combat oculaire avec cet enfoiré, mais il sentait bien qu'il ne pourrait pas tenir éternellement... Et puis était-ce une bonne idée de continuer à le défier ainsi ? Faire machine arrière et s'excuser serait juste une preuve de lâcheté et il ne pouvait se montrer trouillard devant l'autre abruti de Ki Hyung Kim. Tant pis, peu importe les risques que cela comprenait, il ne s'abaisserait pas devant le roi de l’Académie. Il résisterait et en assumerait les conséquences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

High Five - Leader

○ Feat. : Hero JaeJoong

Message Sujet : Re: (X) Rencontre de génies
Jeu 28 Juin - 23:39

Alors il était vraiment aussi impulsif ce cher Kyo Miyake ? Lorsque Ki Hyung eut fini de parler et qu’il vit le jeune homme se mettre dans la même position que lui, le leader du High Five se doutait que ce qu’il allait entendre n’allait pas lui plaire, et il n’aurait pas pu tomber plus juste.
Lui crachant un venin incommensurable au visage, Kyo se déchaina lui envoyant dans la figure le beau portrait qu’il se faisait lui : un homme arrogant, cruel, qui n’avait rien obtenu que par l’argent de sa famille. Il en était presque devenu vulgaire. Ki Hyung se maitrisait parfaitement : ce genre de remarques il les connaissait par cœur, et pour cause, cette peste de Xue Feng Qian les lui rabâchait à chaque fois qu’ils avaient le malheur de se croiser. Et s’il ne supportait déjà que peu la chose dans la bouche d’une femme, dans celle d’un homme c’était encore plus énervant. Puisqu’il s’agissait d’un homme il pouvait le cogner à sa guise, dotant plus que Kyo ne semblait pas être du genre à se défiler, mais il ne perdait pas de vue son objectif : l’avoir, le posséder.
Et une petite lumière brilla en lui lorsque le leader du High Five comprit qu’il y avait deux solutions pour obtenir les choses : la méthode douce, jusqu’à présent peu efficace, ou alors…

Il laissa Kyo finir. Il comptait sur son talent pour réussir. Ki Hyung se passa une main dans les cheveux en riant de bon cœur ce qui ne manqua pas de faire hausser un sourcil à son interlocuteur.
La voix enjouée, il se prêtait à l’euphorie :


- « Alala Kyo, tu es tellement… »

Soudain, Ki Hyung changea du tout au tout, montrant enfin toute sa violence. Oui, avec ce genre de personne il n’y avait que deux façons de faire. Par la politesse, ou par la force. Le visage soudain plus menaçant que jamais, l’héritier ne laissa pas le temps à l’étudiant de riposter que déjà il avait littéralement bondit. D’une main placée dans la chevelure de Kyo, il empoigna cette dernière avec force tandis que dans le même temps il avait levé sa jambe gauche pour venir la placer à la limite entre le fauteuil de Kyo et le vide. Sa main droite restée ballante vint trouver sa place sur le second accoudoir de Kyo, empêchant ce dernier d’émettre le moindre geste de fuite ou réplique. Il était proche, très proche de lui, son visage à seulement quelques centimètres de celui de l’étudiant.
Plus dangereux que jamais, il détacha bien ses mots


- « Sûre de toi… Je devrai aimer ça et te désirer encore plus, mais sortie de ta bouche ces mots m’énervent tant ils manquent de discernement. Ecoute-moi bien, De Vinci réincarné lui-même ne trouverait pas de boulot si jamais je le désirais. Tu prends tes grands airs supérieurs, et tu te plais à jouer les garçons droits et directs avec moi mais tu n’as rien contre moi Kyo, rien ! »


Relâchant doucement son emprise sur les cheveux du garçon, certains qu’à présent ce dernier ne le quitterai plus des yeux tant la stupeur se lisait sur son visage, Ki Hyung vint descendre cette main dans sa nuque, le rapprochant un peu plus de lui, cette fois bien plus doux. Sa voix était suave, séductrice, et alors qu’il commençait à parler, ses ongles vinrent caresser délicieusement la peau du jeune architecte.

- «Mais tu as raison sur un point, j’ai eu de la chance de naître dans la famille Kim, et je sais me servir de cette chance pour obtenir ce que je désire. Et cette fois ce que je désire, c’est toi… »


Petit à petit, la main qui avait caressé sa nuque continua sa descente vers la naissance du torse de Kyo, le faisant frissonner à son passage. Continuant sur le même ton, il poursuivit sa complainte :

«On ne choisit pas l’endroit où l’on naît et tu le sais bien. D’ailleurs, rien ne peut garantir que tu n’aurais pas fait la même chose à ma place quoi que tu puisses en dire. La vie m’a offert cette opportunité d’obtenir plus facilement des autres ce que je veux, c’est vrai, c’est injuste pour les autres. Mais réfléchit… Tu pourrais tout obtenir de moi si tu le voulais… n’est-ce pas… excitant ?... Ne, Kyo ? »

Totalement maître de la situation, Ki Hyung s’amusait à provoquer l’étudiant d’une façon des plus inhabituelles. Il le reconnaissait : ce garçon lui plaisait, et pas seulement pour son intelligence. Il était magnifique en tout point, et déjà, lui-même commençait à ressentir certains effets sur son corps. Leur proximité soudaine lui donnait chaud, mais il était absolument hors de question de s’arrêter en si bon chemin. Rapprochant toujours plus son visage, il vint placer ses lèvres près de l’oreille de son adorable prisonnier, collant leurs deux visages l’un contre l’autre tandis que toujours plus provoquant, il lui glissa un doux « Au fond, je ne te veux que du bien… Kyo »En achevant de prononcer le nom du garçon, il vint lécher avec douceur le lobe de ce dernier, avant de le mordiller à la naissance du cou de la plus tentante des façons. Il dominait clairement le jeu, mais il avait eu un aperçu du caractère de son opposant : ce dernier pouvait très vite retourner la situation. Mais à ce jeu du chat et de la souris, Ki Hyung le savait, il ne perdrait pas. Il ne perdait jamais. Et même les plus impitoyables adversaires avaient toujours finis par plier devant son insistance. Et ils avaient toute la nuit devant eux. Oui, toute la nuit…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Étudiant

○ Feat. : Kazuya Kamenashi

Message Sujet : Re: (X) Rencontre de génies
Ven 20 Juil - 22:10

Les quelques petites secondes qui avaient suivi son élan de grande confiance en lui avaient été bien longues pour Kyo. Il détestait se laisser marcher sur les pieds et encore plus s'il s'agissait d'un être aussi présomptueux que l'était Ki Hyung Kim. Mais parfois il ferait mieux d'y réfléchir à deux fois avant de se laisser emporter ainsi et dire des choses qu'il aurait mieux fait de garder pour lui. Même s'il affichait une attitude sûr de lui afin de ne pas perdre la face, au fond il craignait réellement la réaction du puissant jeune homme qui se tenait devant lui. Mais les choses prirent soudain une tournure qu'il n'aurait jamais imaginé. Ki Hyung adopta un caractère totalement différent. Avant qu'il ne puisse dire le moindre mot, le leader avait déjà pris le dessus, maintenant au dessus de lui s'appuyant sur le fauteuil où il était assis. Il lui fit clairement comprendre à quel point sa famille était puissante et que s'il le désirait, jamais il ne pourrait réaliser ses rêves. Kyo en était conscient même s'il aurait préféré le contraire. Il devait bien reconnaître que Ki Hyung était un obstacle conséquent qu'il ne pouvait pas balayer d'un revers de main. La main du leader dans ses cheveux était ferme. Toute fuite était impossible. Devant une telle violence inattendue Kyo ne put cacher la surprise sur son visage. Mais bientôt la stupeur allait laisser place à une certaine incompréhension.

En effet, la violence disparut bien vite et Ki Hyung devint d'un seul coup plus doux, plus... séducteur. Kyo avait du mal à croire ce qu'il se passait. Non Ki Hyung Kim ne pouvait pas être en train de le draguer. Non, il n'était pas... de ce bord-là. Il devait se faire des idées. Oui voilà c'était ça. C'était lui qui interprétait mal les gestes du leader du High Five. Il n'y avait strictement aucune raison pour qu'il agisse de cette façon envers lui. Oui, vraiment aucune. Mais alors qu'il essayait de se convaincre que Ki Hyung ne lui faisait pas des avances il ne put s'empêcher de tressaillir en entendant « Et cette fois ce que je désire, c'est toi... ». Hein ? Quoi ? Comment ça ? Kyo se sentait comme pris au piège. Comment en était-il arrivé là ? Tandis qu'il essayait de remettre de l'ordre dans son esprit, il fut une nouvelle fois perturbé par la main du jeune homme qui délaissa sa nuque pour descendre le long de son cou jusqu'à la naissance de son torse. Kyo ne put réprimer un frisson de plaisir sous cette douce caresse. Comment cet enfoiré pouvait-il lui faire ressentir ce genre de choses ? Il s'en voulait. Il était en colère contre lui-même maintenant. Comment pouvait-il réagir aussi positivement à cette caresse qu'il n'avait jamais désiré ? Cette idée ne lui plaisait pas du tout. Et puis Ki Hyung Kim était-il réellement en train de lui faire ce genre de caresses ? Ce tyran était connu pour s'afficher avec les plus belles jeunes femmes de tout le continent, son hétérosexualité était de notoriété publique. Alors comment... Soit Ki Hyung avait vraiment mis une drogue dans son verre de vin soit il essayait de le faire marcher, et il était plutôt très convaincant... Kyo n'avait pas dû tout vu venir cette situation. Quelle réaction adopter maintenant ?? Il était complètement confus...

Totalement tétanisé devant une attitude si soudaine, il n'avait pas été capable d'arrêter Ki Hyung lorsque celui-ci vint se rapprocher encore plus près de lui. Il déglutit assez bruyamment lorsqu'il lui murmura à l'oreille qu'il ne lui voulait que du bien. Avant qu'il ne puisse dire quoique ce soit, voilà que le jeune homme commença à lui lécher délicatement le lobe de l'oreille. Kyo serra fermement les poings afin de ne rien laisser transparaître car oui, ce contact charnel ne le laisser pas indifférent. Comment pouvait-il être aussi réactif sous les mains de cet enfoiré ? Même s'il détestait au plus haut point le caractère de Ki Hyung Kim il devait reconnaître qu'il le trouvait particulièrement beau et sexy. Cependant Kyo ne s'était jamais attardé sur ce détail étant donné que le garçon n'était pas du même bord que lui. Mais maintenant il commençait à se poser des questions... Est-ce que le grand et puissant Ki Hyung Kim pouvait être attiré par les hommes ? Ou n'était-ce qu'une supercherie pour le faire entrer dans son jeu ? Kyo ne savait plus quoi penser... Mais il ne pouvait pas rester là sans rien faire. Il n'était pas du genre à se laisser maîtriser ni à se laisser embobiner. Il devait en avoir le cœur net.

Alors que Ki Hyung continuait à lui infliger de douces caresses dans le cou, il vint poser sa main sur sa joue pour interrompre son petit manège et ramener son regard vers le sien. A son grand étonnement, le leader se laissa faire. Maintenant face à face, leur regard l'un dans l'autre, il était presque sûr du déceler du désir dans les yeux du tyran. Alors comme ça il était réellement intéressé par les hommes ? Cette impression ne suffisait pas, il fallait qu'il en soit certain. A son tour de se montrer violent maintenant. Dans un nouvel élan de confiance il poussa d'un geste vif le jeune homme en arrière qui tomba dos au sol, sur le tapis à côté de la table basse. Kyo s'empressa alors de venir se placer au-dessus de lui, s'appuyant sur ses mains posées de chaque côté de la tête de son prisonnier (prisonnier qui serait sûrement de courte durée, mais prisonnier tout de même). De sa main gauche il caressa doucement le visage de Ki Hyung, replaçant délicatement quelques mèches de cheveux en bataille. Cette fois c'est lui qui le prit du court en venant brutalement s'emparer de ses lèvres. Lorsqu'il se rendit compte que sa proie répondit immédiatement à son baiser, il décida de l'approfondir encore davantage. Puis après plusieurs longues minutes d'échange il y mit soudainement fin, les laissant tous deux haletant. Kyo n'arrivait pas à y croire. Alors comme ça Ki Hyung appréciait réellement ça ? On ne pouvait pas être bon acteur à ce point... Ki Hyung Kim aimait donc les hommes ? Eh ben ça alors... Quelle surprise. Kyo ne pouvait que rester bouche bée devant une telle découverte. Toujours au-dessus de lui, le regard perdu, il fut d'un seul coup sorti de ses pensées par la jambe de Ki Hyung qui vint faire de légers va et vient contre son entrejambe. Son regard se concentra de nouveau sur celui du leader, encore plus surpris. Ce baiser, ô combien avait-il pu être agréable, n'avait été qu'un test. Il ne s'était pas imaginé aller au-delà de ce simple geste et il ne se doutait pas non plus de l'effet qu'il avait pu avoir chez Ki Hyung. Mais comment avait-il bien pu se laisser embarquer là-dedans ? Totalement paniqué, Kyo ne savait absolument pas quoi faire... Alors qu'il était de nouveau perdu dans ses pensées à la recherche d'un possible échappatoire, Ki Hyung en profita pour reprendre le dessus, au grand désespoir du futur architecte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

High Five - Leader

○ Feat. : Hero JaeJoong

Message Sujet : Re: (X) Rencontre de génies
Dim 22 Juil - 17:35

Ki Hyung était maître, et il adorait ça. Dominant par nature, il n’avait jamais permis à l’autre, qu’il s’agisse d’un homme ou d’une femme, de contrôler la situation lorsque commençait le jeu de l’amour.
Pourtant, lorsque Kyo vint poser une main sur sa joue il se laissa faire sans la moindre appréhension. Ils se regardaient profondément, et il aurait été inutile d’affirmer que Ki Hyung ne ressentait rien à cet instant. Il le voulait. Oh oui, il le voulait vraiment plus que de raison. Dans son esprit plus rien ne se planifiait, plus rien n’était calculé, il en oublia jusqu’à la raison de la présence du jeune homme en ces lieux, ne se concentrant plus que sur son désir de le posséder.

Kyo eut alors une réaction des plus inattendues : il le poussa violemment. Tombant sans douceur sur le tapis luxueux qui ornait la salle, l’héritier grimaça un instant lorsque son corps heurta la surface dure du sol. Et son expression n’était pas encore prête de se détendre en vue du revirement de situation que venait de provoquer son hôte qui le chevauchait à présent, une main posée de chaque côté de sa tête. Doucement, il lui caressa le visage, remettant en place les quelques mèches de cheveux qui s’égarait devant ses yeux. Ki Hyung en resta muet de stupeur. Ce gringalet qui à première vue ne payait pas de mine pensait-il vraiment pouvoir s’octroyer le rôle dans lequel lui se complaisait tant ? Non, il ne le permettrait pas. Mais une fois de plus, le leader du High Five n’eut pas le temps de mettre à exécution sa volonté que déjà Kyo capturait ses lèvres avec férocité.
C’était si soudain, si brutal que Ki Hyung se laissa faire, répondant non sans un certain contentement à cette étreinte. Dieu que c’était bon, et dans tous les sens du terme. Bien que ses recherches sur le jeune architecte lui avait fait découvrir l’orientation sexuelle de ce dernier, Ki Hyung ne s’attendait pas à trouver ici un partenaire si habile. S’il était aussi doué pour le reste que ne le laisser présager ce baiser, alors nul doute que cette nuit resterait à jamais gravée dans sa mémoire.
La bouche de Kyo était chaude et le dévorait littéralement, ne lui laissant pas une seconde de répit. Lorsque l’étudiant en architecture compris qu’il ne serait pas repoussé, son étreinte se fit plus rude encore, et Ki Hyung se surprit à penser qu’il adorait ça, alors même que la langue de Kyo venait se confondre à la sienne. Leurs bouches ne se quittaient plus, et l’on n’aurait su dire lequel des deux avait l’avantage tant ils y mettaient de force chacun à leur manière. Pourtant, le corps étant ainsi fait, il fallut bien se séparer. La respiration haletante les deux hommes reprirent leur souffle. Ki Hyung fut le premier à se remettre, et eut alors tout le loisir de découvrir un Kyo plus perdu que jamais dans ses propres pensées. Lui-même ne savait trop comment réagir face à ce contact des plus inattendus, mais une chose était clair : il avait envie de lui. Son sexe gonflé de plaisir emprisonné dans l’étroitesse de son pantalon n’en pouvait déjà plus d’attendre. Une idée lui vint alors : celle de vérifier s’il en était de même pour Kyo. Ni une, ni deux, il profita de la proximité de l’entre-jambe du jeune homme pour venir caresser cette dernière à l’aide de sa jambe en de lents va-et-vient qui le ramenèrent bien vite sur terre. Leurs regards se retrouvèrent. La bouche légèrement entrouverte, Ki Hyung attendait une éventuelle réaction de la part de son hôte d’un soir, mais rien ne vint, ce dernier se perdit à nouveau dans le flot de ses pensées.

Grossière erreur, déjà, un sourire sadique s’étira au coin des lèvres de l’héritier.

Ça y’est. Elle était là son opportunité. Le beau Kyo venait de baisser sa garde : il s’en mordrait les doigts. Le ramenant à sa réalité, Ki Hyung passa son bras autour de la taille de Kyo et roula avec lui sur le sol de façon à être au-dessus à son tour. Son petit manège avait eu l’effet escompté auprès de Kyo qui ne semblait pas avoir vu venir la chose, mais il était hors de question que cela change à nouveau. De ce fait, la seconde qui suivit, Ki Hyung s’empara des poignets du jeune homme et les maintint avec force au-dessus de la tête du bel étudiant. Il le regarda profondément. Son expression paraissait indifférente, pourtant ses yeux criaient son désir, parlant bien plus que des mots.
Il retrouvait le contrôle, enfin, et son désir n’en fut que décuplé.
Sans plus attendre, après avoir sentie contre sa jambe que le jeune Kyo était bel et bien dans le même état que lui, il déboutonna avec une lenteur intenable les pressions de la chemise de son prisonnier, découvrant à ses yeux la peau immaculée du bel éphèbe.
Glissant le bout de ses doigts de son cou jusqu’au nombril du garçon, Ki Hyung ne put qu’admirer la douceur de cette peau qui lui était offerte.

Devenant plus entreprenant, ce ne fut plus du bout des doigts, mais à l’aide de sa main entière, puis de sa langue qu’il vint titiller les sens de son nouvel amant. Il ne touchait qu’à la peau, se réservant les zones les plus sensibles pour plus tard, mais déjà ses caresses venaient de tirer un gémissement non-retenu à Kyo. Plus que jamais stimulé par ce son, Ki Hyung se redressa légèrement pour venir croiser le regard de l’étudiant tandis qu’au même moment, ses doigts vinrent pincer avec douceur le téton de Kyo. L’expression de ce dernier se troubla, faisant sourire l’héritier de satisfaction. Certain que le traitement allait lui plaire, il vint ajouter sa langue à sa caresse. Avec une douceur qu’on ne lui aurait soupçonné, il suçota le bouton de chair, le mordilla, le titillant de la plus excitante des façons avant de venir se préoccuper de son jumeau.

Alors que sa langue s’affairait sur le torse de Kyo, ses doigts effleurèrent le flanc du brun jusqu’à arriver de nouveau au niveau de la ceinture. Il cessa alors tout mouvement pour venir regarder plus attentivement l’homme dont il se régalait. Se penchant vers son visage, il captura ses lèvres, lui offrant cette fois-ci un baiser des plus tendres qu’il fit dériver vers la nuque.
Cette peau magnifique, il aurait voulu la marquer de sa bouche, mais inutile de dire que s’il faisait une chose pareille, Kyo aurait la preuve de leur ébat, et ça, Ki Hyung ne pouvait se le permettre.

Alors que le bout de ses doigts glissait de quelques infimes centimètres sous le tissu du jean de Kyo, il lui murmura à l’oreille de la façon la plus provocante possible :


- « J’ai envie de toi… »

A vrai dire, il souhaitait plutôt avoir l’approbation de Kyo pour continuer son manège, mais une fois encore sa fierté avait repris le dessus. Toutefois il n’avait pas menti, et son état ne pouvait que le trahir. Lâchant enfin les poignets de Kyo comme preuve de sa bonne foi, il ne put s’empêcher pourtant de passer à nouveau la main dans la douce chevelure de son amant afin de capturer à nouveau ses lèvres. Il espérait vraiment que Kyo se laisserait aller avec lui. De toute façon, il ne le ferait jamais chanter en prétextant cet argument, ç'aurait été mettre en danger sa propre situation.
Non à présent, tout ce que souhaitait Ki Hyung, c’était pouvoir aller au bout de ses désirs avec l’homme qui se tenait sous lui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





Message Sujet : Re: (X) Rencontre de génies

Revenir en haut Aller en bas
 

(X) Rencontre de génies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Les génies précoces de l'Histoire...
» TI NIES ROZEAU YO SOVE AK PROCEDE SODIS
» Des génies en... toc 27.03.11
» [race] Les Génies
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:



Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jīng Yīng Academy ::  :: Nanjing Road :: Bars :: Le Velvet-