/!\ forum interdit aux moins de 16 ans /!\

 

Partagez | 
 

 Xue Feng - Against's 'No Princess'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Against - Leader

○ Feat. : Rainie Yang
○ Localisation : Dans ma chambre

Message Sujet : Xue Feng - Against's 'No Princess'
Lun 3 Oct - 21:52

Fiche étudiant :
Xue Feng Qian

photo d'identité :

Identity
Nom : Qian
Prénom : Xue Feng
Âge : 19 ans
Date de naissance : 8 octobre 1992
Lieu de naissance : un petit village près de Yunlin
Année : 2ème année
Groupe : Against
Cursus : Lettres
Clubs : Cuisine & Wushu


Personality
Physique :
Xue Feng n’est pas une fille très grande, elle n’est pas non plus bien grosse, ni très impressionnante, il faut l’avouer, mais elle est athlétique et a plus de force qu’on pourrait le croire. Elle a un joli visage de poupée encadré par de beaux cheveux châtains qu’elle aime avoir longs, quitte à les attacher quand ils lui tapent sur les nerfs à ne pas vouloir s’arranger comme elle le veut.
Elle est assez féminine, les baggy, les sweat difformes, très peu pour elle. Mais elle ne passe pas non plus son temps en robe et perchée sur des escarpins de 10 centimètres de talon, il y a un juste milieu tout de même. Elle porte, en revanche, beaucoup de couleurs vives. Elle accessoirise aussi énormément ses tenues, avec des bijoux, ceintures, mitaines… Elle a eu une période assez « gothico-punk » au lycée et il lui arrive de ressortir de ces tenues qu’elle affectionne toujours.
Elle ne se maquille pas énormément, et il peut même lui arriver de sortir non maquillée si elle a vraiment la flemme. Son apparence ne compte que pour elle, alors si elle se supporte ainsi, les autres devront aussi faire avec.

Caractère :
Ce qu’on remarque en premier chez Xue Feng, c’est sa légère tendance à l’exagération, avec ses grands gestes, le ton qui monte quand elle s’énerve et les moues sur ses lèvres qui donnent l’impression que si elle était un animal elle pourrait mordre. Oui, Xue Feng est une sauvageonne lorsqu’on ne la connaît pas, elle est comme un animal qu’il faudrait apprivoiser, si on y va trop brusquement en étant trop sûr de soi, on récolte un regard en biais ou une réplique dédaigneuse lâchée du bout des lèvres.
Parce qu’au fond, Xue Feng est une jeune femme de cœur qui s’accroche à ses principes comme une moule à son rocher. Elle ne supporte pas les injustices, la méchanceté gratuite, ou le fait qu’un groupe entier ayant du pouvoir se ligue contre un groupe moins puissant juste pour affirmer son pouvoir. C’est le genre de chose qui la ferait monter sur une table pour hurler et appeler à la révolte, et on peut dire qu’en un sens, c’est ce qu’elle a fait. C’est plus fort qu’elle, elle ne peut laisser des injustices se produire devant ses yeux. Elle ne ferme jamais les yeux sur ce qu’elle voit et elle peut se battre pour ça, elle se battrait même pour avoir le droit de se battre contre les ignorants et les gens de mauvaises foi. C’est ancré en elle et ça ne la quittera probablement jamais.

Mais il faut aussi savoir qu’en temps normal, elle est le genre de fille qu’on aime avoir comme amie, sa gentillesse et ses grandes qualités de cœur font qu’elle se lie facilement avec les gens. Elle a aussi un sacré sens de l’humour et de l’autodérision, bref avec elle, difficile de s’ennuyer. Elle n’a jamais honte de rien, et encore moins de ses sentiments, même si elle ne se sent pas toujours obligé de les montrer, ou plutôt de les formuler, on arrive en général à lire facilement en elle… sauf quand elle part dans ses théories vacillant entre la philosophie, le génie ou un simple gros délire dans lequel elle se lance seule et où personne ne peut la suivre.

Qualités : Amusante, Persévérante, Protectrice, Charismatique
Défauts : Anarchiste, Sarcastique, Bagarreuse, Exubérante
Orientation Sexuelle : Hérétosexuelle
Signes Particuliers : Tatouage fée dans le cou
Addictions : Son portable, le sucre & la musique
Hobbies : Wushu, danse, pâtisserie, regarder la télé, parler au téléphone, faire des longues balades en voiture
Phobies/Craintes : déteste les insectes, quels qu'ils soient
Secrets : elle est souvent jalouse des filles qui approchent Zhen Juan, mais elle ne le montre jamais
Ambitions : gagner la seconde manche à Jing Ying, et devenir professeure de littérature


Life
Famille :
Son père est décédé quand elle était encore une toute petite fille, il était malade alors lorsqu'elle pense à lui elle revoit toujours cette impression de blanc immaculé autour de lui, un peu comme si c'était un ange et qu'il avait une auréole. Elle n'a pas beaucoup de souvenirs de lui, si ce n'est une peluche qui la suit partout.
Sa mère est une battante, elle a toujours fait de son mieux pour élever Xue Feng à la mort de son père, et quelques années après, elle retrouva son meilleur ami qu'elle avait perdu de vue depuis la fin du lycée, qu'elle avait aimé, et ils finirent par se marier.Son beau-père est un homme merveilleux qui s'est occupé de Xue Feng comme si elle était sa propre fille.
Aujourd'hui elle a un petit demi-frère de trois ans à qui elle tient énormément, elle s'en est beaucoup occupé après sa naissance.
Pour rien au monde elle n'échangerait sa famille, elle est parfaite, elle les adore et donnerait probablement sa vie pour eux s'il le fallait.

Histoire :
Le tout premier souvenir que Xue Feng possède, du plus loin qu’elle se souvienne, c’est un homme, son père, installé sur un lit dans une pièce blanche immensément grande pour la petite fille qu’elle était. Elle ne se rappelle pas de ce qu’il lui disait, mais avec le temps elle s’est plu à imaginer qu’il lui disait simplement qu’il l’aimait et qu’il veillerait toujours sur elle. Atteint d’un cancer, il décéda avant que Xue Feng ait 4 ans. Mais cette petite famille n’était pas riche et vivait difficilement dans un logis à peine salubre, lorsque le père périt, les dettes s’accumulèrent à cause des frais d’hôpitaux et des factures non payées durant son hospitalisation. Aussi, la mère de Xue Feng, Han Lei, dut cumuler des emplois pour assurer à sa fille une vie à peu près décente, et surtout pour réussir à la garder près d’elle, elle n’aurait pas supporté que les autorités la lui enlèvent.
Les années se suivirent, et un jour, la mère de Xue Feng croisa l’un de ses anciens amis, Jie Long Meng. Mais ce n’était pas un simple ami, c’était son meilleur ami, celui qui avait toujours été près d’elle durant leur scolarité malgré leurs différences sociales. Malheureusement, le destin les avait séparés après leur dernière année de lycée, et ils ne se revirent plus depuis. Mais là, leurs chemins se croisaient à nouveau et après la nostalgie, ils ressentirent à nouveau ce qui les attiraient l’un et l’autre. Apprenant la situation de Han Lei et de sa fille, Jie Long leur apporta son aide et devint déjà un nouveau père pour Xue Feng qui l’adorait véritablement.
Ils attendirent plusieurs années avant de concrétiser leur histoire et se marier, car Jie Long était un homme d’affaire important, le futur directeur d’une très grande et très connue multinationale, et qu’aucun des deux ne voulait que quiconque s’amuse à faire croire qu’ils n’étaient ensemble que pour l’argent.

Lorsqu’ils se marièrent, donc, Xue Feng avait douze ans, et la nouvelle petite famille emménagea définitivement dans la maison de Jie Long à Taiwan. C’est là que la vie de Xue Feng changea réellement, elle eut une vie de petite princesse et dès qu’elle avançait le moindre petit désir, on lui donnait ce qu’elle voulait. Mais Han Lei avait bien éduqué sa fille et cela ne la fit pas devenir plus capricieuse… elle finit même, quand elle comprit, par ne plus dire ce qu’elle voulait si ça n’était pas absolument indispensable.
Mais tout ne fut pas tout rose, car non seulement elle entrait dans un établissement scolaire de haute renommée qui prenait en charge les élèves de la primaire jusqu’au lycée, mais elle arrivait au beau milieu du second semestre, aussi lorsqu’elle arriva, elle était la seule véritable nouvelle et ne passa pas inaperçue, tout le monde se connaissait, tout le monde avait un cercle d’ami et tout le monde était riche. Elle fut montrée du doigt rapidement, car le fait qu’elle n’était pas liée par le sang à la famille Meng n’échappa à personne. Pourtant elle faisait partie de cette famille et « profitait » de sa richesse.
Au début, Xue Feng pensait que cela passerait avec le temps, qu’ils arrêteraient de l’embêter, de l’éviter, de l’humilier dans les couloirs, dans la cour, devant tout le monde… mais ça continua, et elle endura ce calvaire durant le reste de l’année. Un mois s’écoula avant la rentrée scolaire, elle prit le temps de réfléchir à ce qu’elle allait faire, elle ne pouvait pas en parler à ses parents - qui s’inquiétaient de la voir si abattue lorsqu’elle partait à l’école - ni aux professeurs, elle ne voulait pas qu’en plus on la traite de balance, alors elle n’eut d’autre choix que de prendre sur elle et de se battre. Elle demanda à ses parents de l’inscrire dans un cours de Wushu et lorsque la seconde année débuta elle avait prit assez confiance en elle pour ne plus se laisser faire.
Elle commença à se défendre mais son changement de comportement ne lui attira que d’autres ennuis, sans compter qu’elle était toujours seule. Mais un jour, à peu près un mois après la rentrée, un garçon s’interposa entre elle et les garçons qui s’étaient donné la mission de lui pourrir sa journée. Elle fut terriblement surprise que quelqu’un se manifeste pour elle alors que jusqu’à présent ça avait été le black out total, comme si aucun de ses appels aux secours n’avaient été perçu. Seulement, la mission de secours ne se déroula probablement pas comme l’avait prévu le garçon, car il n’était pas très fort pour se battre, et les garçons se retournèrent contre lui pour lui faire regretter d’avoir voulu protéger la paria. Alors Xue Feng le défendit et leur mit la raclée de leur vie.
Le garçon s’appelait Zhen Juan, il faisait partie d’une famille très importante, et surtout très influente au sein de l’école, aussi quand Xue Feng se rendit compte que c’était à cause de ça qu’on ne l’ennuyait plus elle voulut prendre ses distances. Elle refusait qu’on dise qu’elle avait besoin de quelqu’un pour la protéger. Mais Zhen Juan s’accrocha et ils comprirent qu’ils avaient chacun besoin de l’autre pour se protéger, et leur grande amitié commença à se tisser.

Ils devinrent même très proches, et même si Xue Feng finit par s’intégrer dans l’école et se faire des amis, Zhen Juan était le seul, c’était son meilleur ami et ils se complétaient trop bien pour pouvoir se lâcher. Par miracle, pendant les années scolaires qui suivirent, ils se retrouvèrent toujours dans la même classe, et bêtement Xue Feng pensait que cela durerait toujours. Il faut l’avouer, lorsqu’elle pensait à son avenir - en tant que professeur probablement - Zhen Juan était toujours dans les parages, elle ne voyait décemment pas sa vie sans son meilleur ami… qui était peut-être devenu un peu plus pour elle au fil du temps sans qu’elle s’en rende compte, lui non plus.

Durant sa première année de lycée, un heureux évènement arriva dans la famille de Xue Feng, sa mère était enceinte ? Malheureusement, sa grossesse ne se passa pas aussi bien que lorsqu’elle attendait Xue Feng, et elle dut passer les 5 derniers mois alitée pour préserver son enfant et sa bonne santé. Lorsque le bébé, un petit garçon qui fut nommé Tao Feng, vint au monde, sa mère était toujours très faible, aussi Xue Feng dut prendre le relai pour s’occuper de son petit frère et de sa mère, son beau-père étant submergé par le travail. Mais Xue Feng prit cela très à cœur, elle était heureuse d’aider sa mère, elle voulait que sa mère se rétablisse le mieux et le plus vite possible. Elle rata plus d’une journée de cours, et sans Zhen Juan elle n’aurait probablement pas réussi à valider sa seconde année. Xue Feng créa un lien de mère de substitution avec son petit frère, aussi son soulagement ne fut que mitigé lorsque sa mère put commencer à s’occuper de Tao Feng, elle sentit un vide l’envahir, un vide qu’elle n’arriva pas à combler. Néanmoins sa vie reprit un cours normal, et presque heureux, tout allait mieux à présent.

Mais au début de leur dernière année de lycée, Zhen Juan lui apprit qu’après son diplôme il partirait aux Etats-Unis, c’est ce que son père avait décidé. Xue Feng ne comprenait pas, ils voulaient tous deux faire des études de lettres ; elle, elle devait aller à Jing Ying, c’est ce qu’elle avait choisi et ses parents l’avaient approuvé sans réserve, et lorsqu’elle en parlait avec Zhen Juan il ne lui avait jamais dit qu’il n’irait pas lui aussi, elle l’avait pourtant clairement laissé supposé à plusieurs reprises.
Elle mit plusieurs semaines à se remettre et accepter la situation, imaginer qu’elle serait loin de lui pendant des années, sans jamais le voir, pas même un jour de temps en temps, c’était trop difficile pour elle. En fait, à plusieurs reprises après ça, elle essaya de lui avouer qu’elle ressentait plus que de l’amitié ou même de l’amour fraternel pour lui, mais les mots ne dépassèrent jamais ses lèvres.

L’année se termina, aucun d’eux ne voulut vraiment faire des adieux alors ils se séparèrent comme s’ils se revoyaient quelques jours plus tard. Xue Feng alla passer ses examens à Jing Ying, et elle fut acceptée. Elle appréhendait un peu de se retrouver toute seule, même si elle savait qu’un autre de ses amis étudiait ici dans un autre cursus, mais sans Zhen Juan ce serait différent.
Aussi, quand elle arriva la veille de la rentrée pour aller s’installer dans sa chambre, elle ne put retenir ses larmes en franchissant le portail de l’Académie. Mais à peine fut-elle entrée qu’elle bouscula quelqu’un, il se retourna avant même qu’elle s’excuse et elle faisait face à son meilleur ami. Sur le coup, elle pensa avoir une hallucination, mais ce n’était pas le cas, et il avait tout fait pour venir étudier à Jing Ying lui aussi.

Et, encore une fois par miracle, ils se retrouvèrent placés dans la même chambre au dortoir, et ils suivaient exactement les mêmes cours puisqu’ils avaient le même cursus.
Le début de l’année se passa avec quelques tensions car des élèves avaient été accepté ici et bénéficiaient d’une bourse pour pouvoir étudier à Jing Ying, mais les élèves riches ne tardèrent pas à leur faire vivre un calvaire pour qu’ils abandonnent leurs études et quittent l’académie. Sans trop savoir pourquoi, Xue Feng s’identifia à eux, elle avait vécu la même chose au début de son collège quand elle était arrivée à Taipei, et voir que d’autres subissaient ça aussi fit naitre chez elle un lourd sentiment d’injuste, de révolte. Si bien qu’un jour, la coupe déborda, et en plein milieu de l’heure du déjeuner, elle sauta sur une table et, de ses gros godillots, elle envoya balader les plateaux de ceux qu’elle avait vu importuner des boursiers en appelant à la révolte les boursiers et ceux qui avaient un tant soit peu de bonne foi et de cœur pour ne pas supporter ça. Honnêtement, sur le coup, peu furent ceux qui la suivirent ce jour-là… en fait, ils ne furent que deux, ses deux amis de Taipei. Mais cet épisode marqua l’Académie, car c’est ce jour, officiellement, que le Against fut créé. Et dans les jours qui suivirent, plusieurs élèves se rangèrent derrière Xue Feng et commencèrent à défendre les boursiers. Mais ce ne fut pas assez, leurs opposants, et à leur tête le High Five, redoublèrent d’ingéniosité pour faire partir les boursiers, et nombreux furent ceux qui abandonnèrent durant cette première bataille.

Début année 2011 :
Cette année scolaire démarre sur les chapeaux de roues à Jing Ying puisque de nouveaux boursiers sont arrivés, pour le plus grand bonheur de leurs défenseurs, malheureusement leurs opposants n’ont pas mis longtemps à se manifester et à recommencer leurs persécutions. Mais Xue Feng ne s’attendait pas à ce que ce soit différent et elle compte bien contrer, cette année encore, le High Five et les Elitistes.


What About You ?
Pseudo : Suki
Âge : 21 ans
Pays/Ville : France/Angoulême
Comment avez-vous connu le forum ? Je me suis 'amusée' à le faire x)
Un commentaire ? j'espère qu'il plaira

Personnage prédéfini : Oui/Non

Personnalité sur l'avatar : Rainie Yang
Code : validé par moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Xue Feng - Against's 'No Princess'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» FENG SHUI
» Haut les Nains ! [Messagers du Rêve - MJC Savouret, Epinal]
» Dôjô Niten Ryû
» Shen Jia Feng ♣ Plaît-il?
» Féria Feng De Rouen
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:



Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jīng Yīng Academy ::  :: Dossier Academy :: Fiches étudiant-