/!\ forum interdit aux moins de 16 ans /!\

 

Partagez | 
 

 Zhen Juan Lee

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

○ Feat. : Show Luo
○ Localisation : Quelque part...

Message Sujet : Zhen Juan Lee
Lun 3 Oct - 21:22

Fiche étudiant :
Zhen Juan Lee

photo d'identité :

Identity
Nom : Lee
Prénom : Zhen Juan
Âge : 19 ans
Date de naissance : 24 mars 1992
Lieu de naissance : Taipei
Année : 2ème année
Groupe : Against
Cursus : Lettres
Clubs : Club de danse (pop) & Kyudo


Personality
Physique :
Dans la rue, il est difficile de passer à côté de Zhen Juan sans le remarquer et - si on est une fille - le suivre des yeux plus ou moins longuement. Tout cela est autant dû à sa grande taille qu’à la particulière beauté de son visage. Il dégage énormément de charme et de douceur, et lorsqu’il sourit il devient irrésistible. Les filles tombent facilement sous son charme, même s’il n’en a pas grand-chose à faire.
C’est un jeune homme au corps bien fait, il a de beaux muscles qu’il entretient en faisant du sport ou en dansant, et qu’il met en valeur en portant des vêtements assez près du corps, pas qu’il soit narcissique, mais il sait qu’il est beau et il ne voit pas pourquoi il le cacherait. Il peut en revanche aussi bien porter des chemises que des t-shirts, il lui arrive même de mettre des vestes de costume, et tout ça ne fait que révéler un peu plus la classe qu’il a.
Parfois il arbore un collier et quelques bagues, mais il a le sens du style et n’en fait jamais trop.

Caractère :
Zhen Juan est un jeune homme plein d’énergie qui a du mal à rester en place plus de 5 minutes, il a besoin de se dépenser en permanence sinon il a l’impression d’être improductif et de ne servir à rien. D’un naturel assez effacé, il a du mal à prendre des décisions et à être sûr de lui, il a même carrément tendance à se dénigrer, que ce soit sur ce qu’il est, ou ce qu’il peut faire.
Mais tout cela ne l’empêche pas d’être un garçon très intelligent et très amusant qui n’hésite pas à se mettre en quatre pour aider les autres lorsqu’ils ont des problèmes, il a aussi un don pour détendre l’atmosphère quand elle part en cacahuète. Il essaye toujours de ne pas s’énerver même s’il ne sait pas trop garder pour lui ses ressentis pour lui, quels qu’ils soient. Il montre donc aisément ses sentiments, mais lorsqu'il s'agit de les exprimer par des mots, il s'embrouille assez souvent, au point que les gens en viennent à comprendre l'inverse de ce qu'il veut dire.
Son plus grand défaut, sans doute, malgré son intelligence, c'est sa naïveté. Il n'est pas difficile de lui faire croire des histoires complètement improbables sans que ça le dérange le moins du monde.

Qualités : Attentionné, Romantique, Drôle, Ordonné,
Défauts : Indécis, Boudeur, Maladroit, Crédule
Orientation Sexuelle : Hétérosexuel
Signes Particuliers : Piercings à l'oreille
Addictions : Tabacs, la cuisine de sa meilleure amie
Hobbies : Guitare, aller au cinéma, sortir avec ses amis
Phobies/Craintes : Se retrouver seul
Secrets : Ses sentiments pour Xue Feng
Ambitions : Devenir traducteur


Life
Famille :
Le père de Zhen Juan est un ancien journaliste et à présent propriétaire d’un journal très populaire de Taiwan, aussi reconnu dans la Chine entière, et sa mère, une présentatrice d’une émission de cuisine sur une chaine nationale. Il faut avouer que le jeune homme s’est souvent demandé s’ils avaient eu un enfant par envie ou juste parce que c’était une suite logique après avoir fait parler d’eux par leur mariage. Aucun n’a vraiment la fibre parentale, ou encore même familiale, mais sa mère refusa toujours de laisser l’éducation de son fils à une étrangère, pour elle, engager une nourrice, aurait laissé penser aux médisants qu’elle était incapable d’élever elle-même son enfant. C’était le cas. On peut dire que la vie de famille de Zhen Juan est assez inexistante, il aurait aimé que ce soit différent, sa véritable famille est celle qu’il choisira.

Histoire :
Zhen Juan vint au monde dans une famille un peu particulière, très médiatisée, ses parents représentant, pour beaucoup de personnes, un couple parfait. On aurait donc pu s’attendre à ce que la famille qu’ils fonderaient soit tout aussi parfaite, mais ce ne fut pas vraiment le cas. Aucun des deux parents n’avait envie de quitter son emploi pour s’occuper à plein temps de leur enfant, la mère de Zhen Juan se débrouilla donc, lorsque le bambin fut assez grand pour se divertir tout seul, pour enregistrer ses émissions dans sa propre maison.
Zhen Juan dut donc apprendre très vite à jouer seul, à s’occuper de lui-même seul, pour ne pas être un ‘poids’ pour ses parents qui avaient bien trop de travail pour lui accorder plus de temps que l’heure des repas, du moins quand ils n’avaient pas de dîner professionnel. Si une nourrice aurait été très utile pour la petite famille, Zhen Juan devait se contenter de baby-sitters ponctuelles quand son père arrivait à convaincre sa mère que personne ne serait jamais au courant.

Lorsqu’il entra à l’école, tout changea néanmoins et on s’occupa bien plus de lui ; étant scolarisé dans un établissement privé réservé à un certain statut social, le personnel était toujours derrière les élèves pour qu’ils étudient dans les meilleures conditions. C’est dans ce cadre presque chaleureux que le garçonnet évolua, il s’ouvrit aux autres élèves, se fit des amis facilement et résolvait les conflits qu’il pouvait y avoir entre eux, il était devenu un véritable petit médiateur.
Mais une fois au collège, il commença à s’effacer, il n’était pas très fort de caractère et avait du mal à s’affirmer, contrairement à la plupart des garçons de son âge qui cherchaient à devenir plus populaire de jour en jour, grappillant un peu de pouvoir sur cette école. Mais il avait toujours ses amis, après tout sa famille était très connue alors personne ne l’ennuyait.
Au second semestre de sa première année, une petite nouvelle se présenta dans sa classe, Xue Feng Qian. Son nom était inconnu, pourtant elle faisait partie de l’Empire Meng et cela posa énormément de problèmes à tous leurs camarades car elle ne leur était pas lié par le sang. Et ça ne s’arrêta pas là, puisqu’ils se mirent à l’humilier devant les autres pour lui faire comprendre que sa place n’était pas dans cette école. Zhen Juan aurait voulu faire quelque chose pour elle, et plus d’une fois il parla à ses camarades pour leur dire d’arrêter, mais tout ce qu’il récolta furent des rires et des « laisses tomber », il n’était pas assez fort pour s’opposer à eux, et l’année s’acheva.
A la rentrée suivante, il s’attendait presque à ce que Xue Feng ne vienne pas, mais au contraire elle revint, la tête haute, et toute cette détermination fit réfléchir Zhen Juan. Les humiliations reprirent, mais cette fois la jeune fille se battait, et un jour Zhen Juan décida de faire pareil, et il s’interposa brusquement, sans même s’y être préparé. Il en avait assez que ses amis s’abaissent à ce genre de choses juste parce que Xue Feng n’était pas l’héritière légitime de l’Empire Meng. Il s’y était tellement peu préparé, que ça se retourna contre lui, et la jeune fille dut flanquer une raclée aux garçons qui l’embêtaient. Et plus jamais ils ne recommencèrent, aucun ne voulait se frotter à la famille de Zhen Juan.
Cela dit, comme première impression, on fait mieux, mais ça ne les empêcha pas de tisser des liens. En Xue Feng, Zhen Juan trouva un opposé très précieux et une amie très chère. Il avait besoin de quelqu’un comme elle, il s’en rendait compte maintenant, elle se fichait bien de sa famille, de son statut social, Zhen Juan était un gentil garçon, c’était tout ce qui semblait lui importer.

Le temps passa, et après le collège, le lycée commença et son père commença à s’investir un peu plus dans la vie de Zhen Juan, pour une raison qui échappait à celui-ci. Il était plus présent, il s’inquiétait de ses études, de ses résultats aux examens, et Zhen Juan finit par découvrir que son père voulait l’envoyer aux Etats-Unis lorsqu’il aurait son diplôme, voilà d’où lui venait son enthousiasme si soudain. Mais pour Zhen Juan, c’était impossible. Il avait déjà établi des projets, il en avait parlé avec sa meilleure amie, souvent, ils devaient aller à Jing Ying ensemble, puisqu’ils voulaient tous les deux étudier les lettres, il n’y avait pas de raison de se séparer, et Zhen Juan ne voulait pas la quitter. Xue Feng était, et de loin, ce qui ressemblait le plus à une famille pour lui, elle était tout et il se refusait à l’abandonner.
Malheureusement, il avait beau tout faire pour essayer de convaincre son père, ça ne marcha pas, et il dut se résoudre à parler à Xue Feng, ils étaient déjà en dernière année. Et cette dernière année se passa calmement, trop calmement et Zhen Juan détestait ça, il avait l’impression de passer son temps à réfléchir… réfléchir et étudier, réfléchir à un moyen d’avouer à Xue Feng ce qu’il ressentait, réfléchir à un moyen de contrer son père et de filer à Jing Ying avec sa meilleure amie… et étudier, toujours.

A quelques semaines de la fin de l’année, Zhen Juan réussit à mettre la main sur un formulaire d’inscription de l’académie, sachant les dates déjà passées, il envoya son inscription en se disant qu’il n’y avait aucune chance pour qu’on lui donne accès aux examens. Pourtant, peu après il reçut une lettre lui disant que son dossier était très bon et qu’il méritait de passer les examens. Il étudia donc durement, cachant à tout le monde ses intentions et il passa les examens.
Tout cela lui avait donné un léger espoir, néanmoins son père n’avait pas interrompu les préparatifs, et le jeune homme prit conscience que les résultats risquaient d’arriver après son départ, ou encore qu’il pouvait avoir complètement raté les examens. Mais, deux jours avant son départ, il reçut les résultats, et la confirmation de son admission à Jing Ying. Grâce à ça il put enfin convaincre son père de le laisser partir à Shanghai, et il partit.

La veille de la rentrée, il retrouva Xue Feng près du portail, et ils purent reprendre leur vie où ils l’avaient laissé. Ou presque. Parce que Jing Ying n’était pas l’académie calme, sérieuse et réputée que l’on présentait à tout futur étudiant. Un conflit sous-jacent semblait remuer l’école, des boursiers faisaient leur apparition, pour le plus grand malheur des gosses de riches qui peuplaient l’académie. L’ambiance était telle qu’il n’aurait suffit que d’une petite étincelle pour créer une véritable guerre, une étincelle du nom de Xue Feng. Trop belliqueuse, elle ne supporta pas l’attitude des « élitistes », et Zhen Juan comprit que cela lui rappelait ce qu’elle avait vécu à son arrivée au collège, pour cette raison il décida de la soutenir, et puis, cela évitera à son amie d’embarquer l’académie dans un bain de sang.

Début année 2011 :
L'année qui commence promet d'être encore plus animée que la précédente, Zhen Juan en a pleinement conscience mais sa meilleure amie a réussi à lui donner l'envie de se battre jusqu'au bout pour leur cause. Maintenant, plus que jamais, il sait qu'il doit protéger les boursiers, et remettre les élitistes à leur place pour leur faire comprendre qu'ils ne valent pas mieux que les autres. Il sait pertinemment que cela sera difficile, leurs opposants ne sont pas près de baisser les bras, mais le Against non plus.


What About You ?
Prénom/Surnom/Pseudo : Yukie
Âge : ?3
Pays/Ville : Quelque part :P
Comment avez-vous connu le forum ? /
Un commentaire ? /


Personnage prédéfini : Oui/Non
Personnalité sur l'avatar : Show Luo
Code : Auto Validation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Zhen Juan Lee

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Pourquoi a-t-on enlevé la photo de Juan bosch.
» Juan Carlos
» "Le romantique est un propriétaire. Le Don Juan, un locataire." {Ez}
» Le déclin du mouvement lavalas et l'échec de Préval sur le terrain
» Cuba dit aurevoir à Juan Alverida
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:



Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jīng Yīng Academy ::  :: Dossier Academy :: Fiches étudiant-