/!\ forum interdit aux moins de 16 ans /!\

 

Partagez | 
 

 Jun Hashiba :: Leave the cat alone !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Boursier

○ Feat. : Takeru [SuG]

Message Sujet : Jun Hashiba :: Leave the cat alone !
Ven 15 Juin - 16:43

Fiche étudiant :
Jun Hashiba

photo d'identité :

Identity
Nom : Hashiba
Prénom : Jun
Âge : 18 ans
Date de naissance : 30 octobre 1993
Lieu de naissance : Aomori - Japon
Année : 1ère année
Groupe : Boursiers
Cursus : Architecture
Clubs : Aucun


Personality
Physique :
Du haut de son petit mètre soixante-cinq, Jun est un garçon extrêmement svelte. Son poids ne dépasse pas les cinquante kilos tout mouillé, quoiqu’il fasse. Il a un adorable visage qui peut aisément être confondu avec celui d’une jeune fille, ce dont il joue par moment. Son regard est assurément plein de malice, éclairé d’une éternelle lueur d’espièglerie. Mais ce qui est le plus remarquable chez lui, c’est son sourire, un immense sourire qui trace deux adorables fossettes sur ses joues, un sourire qui découvre ses petites dents irrégulières qui le rendent encore plus félin.
Après être passés par du blond mielleux, du blanc ou encore du noir, et méchés de toutes les couleurs possibles et imaginables, ses cheveux sont désormais d’un joli châtain, avec des mèches vertes d’un côté et bordeaux de l’autre, et ils sont un peu plus longs que la hauteur de ses frêles épaules.

Outre son physique naturellement singulier, il a également adopté un style très original. Il adore les couleurs, mais cela ne l'empêche pas de porter du noir, en fait il porte absolument tout ce qui lui plait. Il se fiche de ce que les gens peuvent penser en le voyant, il s’assume complètement et n’a aucun complexe. Il se maquille toujours, cela s’associe même parfois à des faux-cils, des lentilles ou des strass savamment disposés. Il porte du vernis sur ses ongles, pas toujours uniforme, et il a énormément de bijoux et d’accessoires, pour la plupart récupérés, customisés, mais ce n’est pour lui qu’un moyen en plus de se différencier des autres.

Caractère :
Il n’est pas difficile de se rendre compte du caractère de Jun au premier abord. C’est un enfant, on a beau le lui faire remarquer, lui dire qu’il doit grandir, il ne veut pas. Il aime pouvoir faire ce qu’il veut, s’amuser quand il veut, qu’on ne lui prenne pas la tête avec des histoires qui ne le concernent pas. Il a, de ce fait, des réactions plutôt enfantines sur pas mal de choses, mais étrangement ce n’est pas aussi désagréable qu’on pourrait se l’imaginer. Parce que quelque part dans sa petite caboche, il connait ses limites. Il a bien conscience qu’il n’est plus un enfant et qu’on attend certaines choses de lui, alors même s’il se plait à agir comme un enfant, dans sa tête tout bouge beaucoup plus vite.
Sociable et extraverti, il n’a aucun mal à se lier avec les gens, il n’a aucun préjugé et ne se fit jamais à ses premières impressions sur les gens qu’il rencontre. Mais il est facile à manipuler, parce qu’il croit un petit peu tout ce qu’on lui dit, et même s’il a vécu des galères à cause de ça, il n’arrive pas à changer.

Mais il est loin d’être bête, il est d’ailleurs extrêmement sérieux dans ses études et travaille avec acharnement pour réussir ce qu’il entreprend. Ce n’est pas qu’il aime particulièrement ça, mais ses parents comptent sur lui pour avoir un bon travail et une bonne vie plus tard, alors même si pour l’instant, il ne veut pas y penser, il sait qu’il doit rester bon élève.

Il a l’imagination extrêmement fertile… voire excessivement. Même si cela l’aide à écrire, il faut aussi avouer que ça joue en sa défaveur la plupart du temps. Il a tendance à toujours imaginer le pire, il est anxieux de nature et cela ne l’aide absolument pas à se calmer. Alors, pour qu’on ne se moque plus de lui, il garde ses peurs pour lui en angoisse tout seul dans son coin.


Qualités : Joyeux, imaginatif, studieux, espiègle, tactile, affectueux
Défauts : Enfantin, anxieux, exubérant, naïf, un peu maniaque
Orientation Sexuelle : Homosexuel
Signes Particuliers : un papillon tatoué sur le torse, piercing labret
Addictions : le chocolat, les trucs mignons et/ou qui brillent, les dessins animés, la musique
Hobbies : dormir, dessiner, s'amuser, jouer à des jeux vidéos, aller dans des arcades, sortir au cinéma, aller dans des parcs, visiter des animaleries, apprendre à jouer de la guitare, monter et descendre les escaliers en sautillant
Phobies/Craintes : peur des fantômes et des araignées
Secrets : écrit des histoires
Ambitions : Devenir mangaka, malgré les réticences de sa famille


Life
Famille :
Jun est fils unique et ses parents sont deux modestes employés. Sa mère est professeure dans une école primaire et son père travaille dans un conbini. Ils travaillent beaucoup afin de réussir à vivre une vie encore décente pour pouvoir offrir à leur unique enfant tout ce dont il a besoin. Néanmoins, Jun n’était jamais seul car ses grands-parents maternels vivent avec eux, et ce n’est pas tant un souci d’argent que l’envie de passer le plus de temps possible avec leur famille. De ce fait, malgré leur situation financière peu glorieuse, ils ne sont pas malheureux, ils se soutiennent et s’aiment énormément.

Histoire :
Le petit Jun est né à Aomori, il était tendrement attendu par toute sa famille, parents, grands-parents, oncles et tantes. Oui, il eut la chance de naître dans une famille soudée, aimante et compréhensive qu’il n’échangerait pour rien au monde. Il eut une enfance très heureuse malgré les difficultés financières, mais son caractère était tel qu’il ne demandait jamais plus que ce que ses parents lui donnaient. Il ne s’est jamais plaint de cette vie, il n’avait connu que celle-ci et savait que ses parents travaillaient durs pour les faire vivre tous. Aussi, ils rentraient toujours tard du travail, et Jun passait son temps avec ses grands-parents qui chérissaient plus que tout leur unique petit-fils.

Et Jun était très facile à vivre, s’accommodant de tout et se faisant très facilement des amis. Dès l’école primaire, il commença à se faire remarquer, autant par son esprit brillant que par les bêtises qu’il enchainait. Il n’était pas particulièrement turbulent, mais quand il y avait une bêtise à faire, on pouvait être sûr qu’il allait s’en occuper personnellement, pas tant pour faire rire les autres que pour s’amuser lui-même. Et pourtant il n’était que rarement puni, quand il levait ses yeux tous pleins de regrets - pas toujours sincères - vers ses professeures, elles ne pouvaient rester en colère contre lui et elles lui demandaient de ne pas recommencer… alors elles avaient la paix pendant deux, voire trois semaines, jusqu’à ce qu’il trouve autre chose à faire de plus amusant que de leur obéir et qui valait le coup de se faire gronder un petit peu.

Arrivé au collège, son comportement se calma à peine. Il faut dire que les professeurs commencèrent rapidement à expliquer aux élèves à quel point travailler dur à l’école était important et, malgré ses réticences, les mises en garde s’imprimèrent dans sa jolie petite tête. Après tout, puisqu’il n’avait aucune difficulté pour apprendre, il pouvait bien faire quelques efforts pour essayer d’être dans les meilleurs élèves… et cela fit tellement plaisir à ses parents de le voir si bien classé dans le classement de l’école qu’il continua de bon cœur.
Néanmoins, Jun se rendait compte que, comme tout le monde, on le cataloguait. Pour ses parents, ses professeurs, certains camarades, c’était le bon élève, il ne ratait aucun cours, pas même s’il était malade, il réussissait tous les contrôles, décrochant une des meilleures notes. Pour les garçons avec qui il trainait et s’amusait, c’était un clown, il s’amusait et n’était pas sérieux.
Qu’il soit avec les uns ou les autres, il devait se plier à ce rôle qu’on lui avait attribué… au début il l’accepta, mais petit à petit cela devint plus difficile. Il n’était ni le bon élève petit intello, ni le fauteur de trouble… il n’était même pas un mélange de ça, il était… différent.
En dernière année de collège, il réalisa à quel point se fondre dans la masse ne lui convenait pas. Il avait déjà commencé à s’intéresser aux jeux vidéos décalés et que les autres qualifiés de bizarres. Il se mettait aussi à dessiner, tout en laissant son imagination divaguer à des scénarios plus fous les uns que les autres. Dans sa tête il se sentait totalement en décalage par rapport à ses camarades et à ce qu’on lui demandait, et il satura. Il commença à trouver son uniforme trop terne, son style trop classique. Ce qu’il voulait, c’est qu’en se regardant dans le miroir il voit tout ce qui lui trottait dans la tête, les couleurs, les explosions, la démesure, l’inconscience.
N’osant pourtant pas s’attaquer à son uniforme, il se contenta de quelques changements sur lui. Ses cheveux étaient un peu longs et lui retombaient souvent sur les yeux, il réussit donc à se procurer des barrettes et les accrocha à ses cheveux, ce fut d’abord des barrettes classiques, puis il trouva un jour une barrette longue, pleine de paillette et ornée d’une petite tête de mort étrangement mignonne, elle devint aussitôt son objet fétiche.

Il passa brillamment ses examens de fin de collège et on lui offrit une bourse pour entrer dans un lycée privée, ses parents le pressèrent d’accepter mais il refusa, il connaissait la réputation de ce lycée et savait qu’il ne réussirait jamais à s’intégrer, il avait déjà du mal dans un établissement public, alors en privée, c’était impossible.
Alors, pour palier l’argent qu’il avait refusé, il se trouva un petit boulot dans une librairie sans en parler à ses parents, il dut également le cacher à son lycée qui aurait refusé ça d’un élève, aussi doué était-il. Ses études n’en pâtirent évidemment pas, ses relations commencèrent à s’étendre à d’autres personnes que celles de son lycée et qui partageaient les mêmes attraits que lui. D’un ou deux ans plus âgés que Jun, ils l’aidèrent à assumer complètement ses goûts même si ça ne plaisait pas. Commencèrent alors les nombreuses customisations, d’abord à ses vêtements personnels, puis à son uniforme qui était trop bien trop terne à son goût. Badges accrochés à la cravate. Épingles à nourrice attachées au pantalon. Quelques tâches de peintures par-ci par-là.
Il mit de côté l’argent qu’il gagna pendant quelques mois avant d’aller voir ses parents le leur donner, il avait travaillé pour ça, se sentant coupable de leur avoir enlevé l’argent qu’on lui avait offert et qui aurait probablement était plus qu’utile. Émue aux larmes par le dévouement de son fils, sa mère se sentit, elle aussi, coupable. Elle ne pensait pas que son fils s’en voulait, elle travaillait tant qu’elle n’avait même pas compris qu’il avait commencé à travailler et qu’il changeait. Mais en aucun cas, ils ne regrettaient l’argent de la bourse que Jun avait refusé, ils le soutenaient quels que soient ses choix, c’était sa vie après tout et ils ne le forceraient pas à faire ce qu’il ne voudrait pas.
Bien évidemment, ils refusèrent mais autorisèrent Jun à garder son boulot s’il continuait toujours à bien étudier. Il utilisa donc l’argent pour parfaire son changement de look, et cela passa par une décoloration totale de ses beaux cheveux ainsi que quelques mèches. En une journée, il passa du brun à un blond mielleux méché de rose, de bleu et de violet. Et ça l’éclatait. Pour la première fois, quand il se retrouva face à son miroir, il se reconnut. Il était lui. Ou presque. Il ne s’arrêta pas à ça. Piercing à la lèvre, crayon, fard à paupière, vernis à ongle multicolore, bijoux, paillettes… tout y passa.

Plus personne ne passait à côté de lui sans se retourner, et son caractère extraverti l’empêcha d’en être intimidé. Il se fit d’autres amis à son lycée, des gens qui, le découvrant enfin comme il était vraiment, réussir à l’apprécier pour ce qu’il était, pas simplement parce qu’il faisait le clown, eh non, monsieur ne s’était pas calmé là-dessus. Malgré l’évolution de ses goûts, il s’amusait toujours autant comme un petit gamin, il se fichait que ses réactions attirent certaines moqueries, par exemple quand il se dandinait sur sa chaise, attendant impatiemment la fin des cours. Malgré l’évolution de ses orientations, il restait toujours aussi innocent.

Travaillant toujours à la librairie, il feuilletait manga sur manga en attendant les clients, c’est ainsi qu’il se rendit compte que c’était ça qu’il voulait. Faire des mangas. Il voulait faire partager ce qu’il avait dans la tête à des personnes extérieures de son univers. Il parla alors à ses parents de cette passion pour le dessin, mais ils tentèrent de le faire redescendre sur terre. Ils croyaient en lui mais ils ne voulaient pas que leur fils choisisse une voix aussi aléatoire, ils préféraient nettement qu’il ait une véritable carrière professionnelle. Un peu déçu et refroidi, il laissa tomber le dessin quelques temps. Il ne s’était jamais senti si peu soutenu et ça le chamboulait un petit peu.
Dans toute sa naïveté, il ne se rendit pas compte que l’un de ses amis allait profiter de son abattement pour avoir de lui ce qu’il n’aurait pas eu en temps normal. Tel un petit enfant, Jun était tactile et n’était pas gêné des gestes que l’on pouvait avoir à son égard. Aussi, quand son ami le prit dans ses bras pour le consoler un soir qu’il s’était laissé aller à quelques larmes, il ne broncha pas. Pas plus quand son ami déposa quelques baisers sur son visage et caressa ses joues pour essuyer ses larmes. Mais les choses allèrent plus loin et Jun, qui ressentait déjà quelques sentiments pour son ami et ne s’imaginait pas qu’on pouvait le duper, ne protesta pas. Il se savait de toute manière davantage attiré par les hommes et, comme tout le reste, il ne s’en cachait pas vraiment.
Cette relation dura quelques semaines, jusqu’à ce que son « ami » trouve une autre proie et laisse tomber Jun en lui disant qu’il n’avait été qu’un passe-temps. Trahi par la personne qu’il affectionnait le plus, il perdit sa bonne humeur même s’il essayait de faire bonne figure.

Durant sa dernière année de lycée, on commença à lui demander ce qu’il souhaitait faire de sa vie. Comment pouvait-il le savoir ? Il n’avait que 16 ans ! Il devait déjà faire un choix ? De plus que ce qu’il voulait vraiment faire lui était refusé, et il n’était pas assez égoïste pour faire un caprice et mettre ses parents au pied du mur. Toujours passionné par le dessin qu’il avait repris, il chercha des débouchés dans cette voie, il ne voulait de toute façon pas faire autre chose. Il n’avait même pas les moyens d’aller à l’université, alors il avoua à ses parents qu’il préférait arrêter l’école pour travailler, mais avant même qu’on lui demande une réponse définitive sur son avenir, il reçut une lettre d’une université chinoise dont il avait vaguement entendu parler : l’académie Jing Ying. D’après ce que ses parents lui en dirent, c’était une université d’élite qui proposait depuis très peu des bourses à des étudiants méritant. La fierté ne put que se lire dans les yeux de chaque membre de sa famille. De nouveau on lui offrait une bourse… non, mieux que ça, on lui offrait la possibilité de prolonger ses études s’il réussissait le concours. Il accepta et se prépara pour l’examen le plus difficile qu’il n’ait jamais passé. Pourtant, sa confiance en lui l’aida à passer les épreuves beaucoup plus facilement qu’il l’avait craint, et il fut accepté à l’université, choisissant le cursus architecture.

Début année 2011 :
Jing Ying était loin de l’image que Jun s’en était fait. Dès le deuxième jour de cours, le petit boursier de première année qu’il était commença à se faire intimider par des étudiants qui ne voulaient pas des boursiers à l’académie. Jun découvrit alors le conflit qui grondait ici entre le High Five, qui voulait faire partir les boursiers en demandant aux élitistes de décourager les boursiers, et le Against qui protégeait les victimes… bien sûr, il avait fallu qu’il devienne l’une de celles-ci. Jamais il n’avait été ennuyé ainsi, pour lui c’était un peu dur à supporter même s’il était, évidemment, hors de question qu’il parte.
Il subira, mais il ne faiblira pas !


What About You ?
Prénom/Surnom/Pseudo : Suki
Âge : 21 ans et des bananes
Pays/Ville : Angoulême/France
Comment avez-vous connu le forum ?
Un commentaire ? I'm the sorcière de la boite à chat !


Personnage prédéfini : Oui/Non
Personnalité sur l'avatar : Takeru [SuG]
Code : validé par Xue Feng


Dernière édition par Jun Hashiba le Sam 16 Juin - 21:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Étudiant

○ Feat. : Jin Akanishi
○ Localisation : Dans une bulle

Message Sujet : Re: Jun Hashiba :: Leave the cat alone !
Ven 15 Juin - 18:30

Re bienvenue =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Boursier

○ Feat. : Takeru [SuG]

Message Sujet : Re: Jun Hashiba :: Leave the cat alone !
Sam 16 Juin - 18:52

Merci lol j'ai terminé,
comme j'ai pas envie de m'auto-valider, tu le fais ma chérie ? =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Étudiant

○ Feat. : Jin Akanishi
○ Localisation : Dans une bulle

Message Sujet : Re: Jun Hashiba :: Leave the cat alone !
Sam 16 Juin - 19:58

Fiche validée
Je suis heureuse de te souhaiter officiellement la bienvenue sur Jing Ying Academy ! Ton personnage est dès à présent validé, je t'invite donc à aller t'occuper des derniers détails dont tu auras besoin pour faire évoluer ton personnage sur notre beau forum :
- créer la fiche de tes relations (en utilisant, ou non, le formulaire)
- faire une demande de chambre
& ouvrir ta messagerie vocale

N'oublie pas de remplir ton profil également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





Message Sujet : Re: Jun Hashiba :: Leave the cat alone !

Revenir en haut Aller en bas
 

Jun Hashiba :: Leave the cat alone !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Leave the pain behind and let your life be your own again ♥ THYBALT & HEIDI
» 02. You can leave your hat on
» the life may leave my lungs but my heart will stay with you (azazel)
» Ricardo Seitenfus claims coup against Préval was suggested
» PEOPLE ALWAYS LEAVE (15/03 14h55)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:



Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jīng Yīng Academy ::  :: Dossier Academy :: Fiches étudiant-